Les motos aussi peuvent être reprogrammées

Aussi surprenant que cela puisse paraître, il est bel et bien possible de reprogrammer sa moto. Le principe reste le même avec les voitures, mais quelques différences existent. Les moteurs des motos sont aussi conçus avec des calculateurs qui fournissent les informations nécessaires aux injections, l’allumage, l’échappement et d’autres aspects comme l’ABS. L’optimisation du calculateur qui est identifié comme le cerveau de la moto permettrait à l’engin d’améliorer au mieux ses capacités.

Il faut souligner que les constructeurs de moto laissent une certaine marge de manœuvre sur le système électronique des motos afin de continuer plus tard le développement des moteurs et la création de nouveaux modèles. Cette ouverture peut être exploitée afin d’avoir une moto beaucoup plus puissante. La reprogrammation moteur d’une moto se déroule en 3 différents stages encore appelés catégorie.

  • Stage 1

Le premier stage repose sur des modifications à opérer sur la cartographie du calculateur. Les réglages se font à partir d’un ordinateur connecté à un banc de puissance sur lequel passe la moto. Ce faisant, le moteur obtient des gains de puissance et de couple par modification des paramètres comme l’injection, l’admission, la pression au niveau du moteur. À ce stade, il n’y a aucune nécessité de changer les pièces.

  • Stage 2

Le stage 2 permet d’obtenir encore plus de puissance. En plus de la reprogrammation du calculateur, il est recommandé de changer quelques pièces minutieusement choisies. Selon le portefeuille et les attentes des clients, des pièces comme le pot d’échappement et le filtre à air peuvent être changées au profit des modèles racing, qui sont connus pour leur résistance et leur performance.

  • Le stage 3

Il s’agit ici d’un niveau très avancé dans la reprogrammation moteur de la moto. Il permet d’obtenir beaucoup plus de puissance et de souplesse du moteur. Des pièces internes du moteur sont remplacées et on note l’installation d’un plus gros turbo pour plus de vitesse ou la mise en place d’un injecteur beaucoup plus performant.

Compte tenu de la reprogrammation effectuée, il est possible d’obtenir une puissance allant de 10 à 50 chevaux et 1 à 15 mKg. Certaines reprogrammations peuvent même aller au-delà de ces données. Pour en savoir plus vous pouvez vous rendre à cette adresse..